Lettre d'Albert Camus à Louis Germain après l'attribution du Prix Nobel de littérature

 ''Sans cette main affectueuse 

que vous avez tendue au petit enfant pauvre 

que j'étais, sans votre enseignement,

rien de tout cela ne serait arrivé.''